Moulage de la cavité et centrage

Esthétique et confort pour un meilleur résultat

La première étape est caractérisée par l'empreinte en silicone de la cavité .


A partir du moulage, nous pourrons fabriquer une première forme blanche avec des repères pour représenter l'iris 
On essaye ensuite la forme blanche, aussi appelé préforme pour vérifier ses caractéristiques (volume, centrage...) et sa couleur . C'est à ce moment que l'on peut effectuer les retouches utiles et que l'on prend les repères afin de centrer l'iris peint en parallèle. 
Ensuite on utilise la préforme pour faire un moule qui nous servira à la fabrication de la prothèse. Il convient de donner à la prothèse oculaire la forme correspondant précisément au patient au millimètre près. 


Cette technique de moulage de la cavité, permet d'améliorer le confort de port du patient, mais aussi une meilleure mobilité puisque la prothèse épousera parfaitement la cavité. 


À la fin de cette procédure, on obtient la prothèse oculaire hémisphérique finale.